Qu’est-ce qu’un saignement de nez?

Témoignages de nos clients

Disponibles dans plusieurs magasins!

  • AccèsPharma
  • London Drugs
  • Brunet
  • Familiprix
  • Lawtons Drugs
  • Sobeys Pharmacy
  • Real Canadian Superstores





Un saignement de nez est une petite hémorragie nasale, souvent liée à une lésion au niveau de la muqueuse nasale. Loin d’être rare, le saignement nasal est bénin dans la plupart des cas. Parfois, il peut aussi être un symptôme d’une affection plus grave.

Saignement de nez : une mini hémorragie bénigne

Le saignement de nez a pour nom médical : « épistaxis ». Il s’agit d’un trouble relativement courant et souvent bénin même si incommodant ou alarmant. L’épistaxis est l’un des types de saignements les plus courants.

Le nez – notamment la muqueuse nasale – contient une multitude de petits vaisseaux sanguins, souvent minces et assez fragiles. Il arrive ainsi que certains petits vaisseaux cèdent suite à un choc ou une agression quelconque. Généralement, le saignement nasal est donc lié à une lésion d’un ou plusieurs de ces vaisseaux sanguins.

En cas d’épistaxis, le sang s’écoule par les narines. Et puisque le nez et la bouche sont connectés, une partie peut également passer par la gorge.

Les différents types de saignements de nez

En pratique, un saignement de nez peut être plus ou moins abondant, allant de quelques petites gouttes à un flux abondant.

Il existe deux sortes d’épistaxis :

  • 1. Hémorragie antérieure, le saignement à l’avant du nez (forme la plus répandue). Le plus souvent, les vaisseaux sanguins à l’origine d’une épistaxis se situent dans une zone précise du nez : on l’appelle la «tache vasculaire de Kiesselbach Escat ». Elle est localisée à environ 0,5 pouce de l’entrée de la narine. En cas de rupture d’un de ces vaisseaux, le saignement est peu abondant et s’arrête assez facilement.
  • 2. Hémorragie postérieure, le saignement à l’arrière du nez. Cette forme d’épistaxis est la plus rare et la plus dangereuse. Elle est engendrée par la lésion d’une artère ou d’un vaisseau sanguin placé derrière le nez. Le saignement est alors plus sévère et constitue une urgence médicale.

Qui peut saigner du nez ?

Tout le monde ! Le saignement de nez touche en priorité les enfants âgés de 2 à 10 ans, et les adultes de plus de 50 ans. Mais évidemment, toute personne peut être prise de saignements de nez à un moment ou à un autre.

Cette petite hémorragie nasale peut en effet être causée par différents facteurs : coup sur le nez, fatigue, prise de médicaments, insolation, etc.

Conclusion

Le saignement de nez est donc un phénomène courant et généralement bénin causé par une lésion des vaisseaux sanguins de la paroi nasale.

Nos derniers articles de blogue