Quelles sont les causes du saignement de nez ?

Témoignages de nos clients

Disponibles dans plusieurs magasins!

  • AccèsPharma
  • London Drugs
  • Brunet
  • Familiprix
  • Lawtons Drugs
  • Sobeys Pharmacy
  • Real Canadian Superstores






Phénomène extrêmement courant, les causes d’un saignement de nez peuvent être multiples, localisées ou non.

D’où viennent les saignements de nez ?

Un saignement nasal résulte de la rupture d’un vaisseau au niveau du nez. Il peut s’agir :

  • D’une lésion sur un petit vaisseau fragile (appelé « tache vasculaire ») situé dans la muqueuse nasale, proche de l’entrée de la narine. Le saignement est faible ou modéré, et bénin.
  • De la rupture d’un plus gros vaisseau, voire d’une artère, à l’arrière du nez. Les saignements sont alors plus abondants et souvent inquiétants.

Saignement de nez : les causes locales

De nombreuses raisons peuvent expliquer les saignements de nez. Au niveau local, les causes les plus fréquentes sont :

  • Se mettre les doigts dans le nez : gratter, enlever une croûte ou une crotte de nez, par exemple.
  • Avoir un corps étranger dans le nez : quand un enfant introduit un objet dans sa narine ou lorsqu’on boit la tasse par le nez.
  • Subir des agressions au niveau des muqueuses nasales : allergie aux pollens, inhalation de produits chimiques irritants, utilisation fréquente de vaporisateur nasal, consommation de drogues par inhalation.
  • Avoir une infection nasale : rhume, sinusite, rhinite, etc.
  • Respirer dans un environnement asséchant les muqueuses : climatisation excessive, chaleur intense, taux d’humidité trop faible.
  • Avoir subi une opération chirurgicale proche du nez.
  • Exercer une pression trop importante sur les vaisseaux sanguins du nez : mouchage récurrent, éternuements répétés, changement de pression atmosphérique (dans l’avion, par exemple).
  • Recevoir un choc ou un traumatisme sur le nez.
  • Avoir des polypes ou une tumeur nasale (fibrome nasopharyngien).

Les autres origines de l’épistaxis

D’autres facteurs non localisés peuvent également provoquer des saignements de nez. C’est notamment courant en cas d’ :

  • Effort intense : exercice physique, émotion forte, etc.
  • Grossesse : 1 femme enceinte sur 5 saigne du nez de manière régulière, généralement pendant le deuxième trimestre.
  • Soucis de coagulation, qu’ils soient liés à une maladie, à un trouble ponctuel ou à la prise de médicaments anticoagulants (aspirine, anti-inflammatoires, etc.).
  • Malformation vasculaire (angiome).
  • Maladies particulières : hypertension artérielle, leucémie, insuffisance rénale, cirrhose, etc.

Conclusion

Un saignement nasal résulte donc d’une lésion d’un vaisseau sanguin dans le nez. Les origines potentielles sont très variées, allant du simple choc à l’agression répétée, en passant par la maladie sous-jacente.

Nos derniers articles de blogue