Les saignements de nez sont-ils fréquents ?

Témoignages de nos clients

Disponibles dans plusieurs magasins!

  • AccèsPharma
  • London Drugs
  • Brunet
  • Familiprix
  • Lawtons Drugs
  • Sobeys Pharmacy
  • Real Canadian Superstores






Saignements de nez : un symptôme courant

Le saignement de nez est un phénomène extrêmement fréquent. On estime même que plus de la moitié de la population saigne du nez au moins une fois au cours de sa vie.
Plus précisément:

  • Plus de 10% des adultes ont un saignement nasal une fois par an.
  • 7% saignent régulièrement du nez
  • 4% consultent un médecin pour traiter leurs problèmes d’épistaxis.

Le saignement de nez est donc gênant, mais tout à fait banal… et souvent anodin !

Quelles personnes sont les plus sujettes aux saignements de nez ?

Les saignements nasaux sont très courants chez les enfants, souvent entre 2 et 10 ans. Tout simplement parce qu’à cet âge, les petits mettent davantage les doigts (voire des objets) dans leur nez. En irritant la muqueuse nasale ou en arrachant des crottes de nez, l’enfant provoque des lésions sur les petits vaisseaux sanguins du nez. Des saignements bénins se produisent alors.

Et après 50 ans, les saignements de nez peuvent aussi être plus fréquents. La raison principale est la fragilisation des muqueuses et des vaisseaux sanguins, notamment du nez. Ainsi, les lésions surviennent davantage, ce qui cause des saignements nasaux. Un autre facteur est la tendance à l’hypertension, qui se développe après un certain âge. Avec l’augmentation de la pression sanguine, les vaisseaux du nez se rompent plus facilement, ce qui provoque une épistaxis.

Quels éléments peuvent impacter la fréquence des saignements nasaux ?

D’autres circonstances peuvent aussi augmenter la fréquence des saignements de nez :

  • La prise de médicaments qui assèchent la muqueuse du nez (cortisone en vaporisateur nasal) ou ont un effet anticoagulant (aspirine, fluidifiant sanguin).
  • Des inflammations nasales (rhume, rhinite allergique, sinusite)
  • Des éternuements et des mouchages répétés et/ou assez brutaux.
  • L’exposition à des chaleurs trop élevées ou à une climatisation trop forte.
  • Certaines maladies graves (tumeur nasale, cirrhose, maladie rénale, leucémie).
  • La consommation de drogues par voie nasale (cocaïne, crack).

Conclusion

Les saignements de nez sont donc relativement courants. Même si tout le monde peut potentiellement saigner du nez, certaines personnes y sont plus sensibles que d’autres. Il existe également des comportements ou situations augmentant les risques d’épistaxis.

Nos derniers articles de blogue