Articles

Comment arrêter une hémorragie nasale de façon naturelle ?

Arrivant soudainement et très fréquemment chez certaines personnes, le saignement de nez est parfois difficile à supporter et peut même nous mettre dans des situations embarrassantes. Comment arrêter une hémorragie nasale aussi connue sous le nom d’épistaxis? Nous vous apportons des solutions simples et naturelles pour stopper vos saignements de nez en un rien de temps.

Arrêter une hémorragie nasale en un instant avec Nozohaem

Nozohaem est un traitement naturel, unique, discret et efficace qui stoppe les saignements de nez en un instant. Grâce à un applicateur discret que l’on pose directement et soi-même à l’intérieur des narines, il est, en effet, possible d’arrêter une hémorragie nasale en un rien de temps. Le traitement Nozohaem agit en fait sur le processus naturel de guérison du saignement de nez en favorisant la coagulation normale et naturelle. C’est grâce à un gel transparent et à une pression légère sur la zone de saignement que la magie d’une guérison rapide opère et que la personne concernée par ce désagrément peut alors reprendre ses activités sereinement. Le gel Nozahaem et sa formule unique est en fait gardé à l’intérieur des narines du sujet pendant une trentaine de minutes pour ensuite s’éliminer naturellement et sans aucun dérangement. Très simple d’utilisation, il est alors recommandé d’avoir le traitement Nozohaem toujours à portée de main, que vous soyez régulièrement ou même rarement atteint par un saignement de nez.

Les gestes à faire en cas d’hémorragie nasale

  • – S’asseoir sur une chaise
  • – Se pencher légèrement vers l’avant, car la position droite engendre une pression dans les veines alors que la position vers l’avant permet de ne pas laisser le sang couler dans la gorge et ainsi vous évite d’autres désagréments causés par l’hémorragie nasale.
  • – Se moucher pour évacuer tout caillot de sang qui peut faire obstacle à la fluidité naturelle de votre sang.
  • – Introduire le tube et le gel Nozohaem dans la ou les narines qui saignent
  • – Comprimer doucement les narines sujettes au saignement de nez avec votre pouce et votre index

Action préventive naturelle

Même si elle ne peut pas arrêter une hémorragie nasale déjà déclenchée, la médecine naturelle appelée phytothérapie peut prévenir les risques et éviter la répétition des saignements de nez. Une action préventive, naturelle et efficace contre les hémorragies nasales à répétition consiste alors à se servir des feuilles des ronces qui ont des propriétés antiseptiques et cicatrisantes. Pour cela, il vous faut simplement vaporiser abondamment, plusieurs fois par jour et pendant au moins deux semaines, l’intérieur de vos narines avec une préparation de feuilles de ronces (une poignée) préalablement infusées pendant 10 minutes dans de l’eau bouillante.

Ce qui provoque les saignements de nez

Même si les saignements de nez arrivent spontanément, ils correspondent à la fin d’un processus d’assèchement et de durcissement de la membrane muqueuse nasale qui provoque ensuite des crevasses à l’intérieur des narines. Ce processus arrive alors fréquemment aux personnes âgées dont le sang ne coagule plus aussi bien qu’auparavant, mais aussi aux personnes qui suivent un traitement à base d’anticoagulants. On peut également voir exceptionnellement apparaître une hémorragie nasale si on s’est mouché trop fortement, si on s’est blessé au niveau du nez ou encore si nous arrivons à un endroit de haute altitude ou à faible niveau d’humidité dans l’air. Un saignement de nez peut aussi être un symptôme d’une pathologie comme le rhume, l’allergie, la sinusite, l’hypertension artérielle ou encore la déficience en calcium ou en vitamine C.

Si les hémorragies nasales deviennent fréquentes et si vous avez un quelconque doute sur la présence d’une pathologie plus importante telle que l’hypertension artérielle, il est important de consulter rapidement votre médecin.